Vexin-Thelle: élections Chambre

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Il est rare que l’assemblée de SEA se déroule si tôt, Olivier Crécy l’a souhaité ainsi pour que les exploitants s’approprient les enjeux du vote aux élections Chambre d’agriculture.

Il était entouré par Bernadette Bréhon et Hervé Ancellin pour expliquer les axes majeurs d’une agriculture d’avenir. Adrien Dupuy, du SEA voisin, complétait l’équipe du bureau de la FDSEA venue pour animer les débats.
Au gré des interventions de l’assemblée, on notera des réflexions de fond : «Axons sur la communication positive du métier, descendons de nos tracteurs pour expliquer en bout de champ le sens de notre travail» ; «Acteurs économiques, fleurons de nos productions, générateurs d’emplois induits, il faut le marteler auprès des politiques» ; «La préservation de la biodiversité nous incombe mais nous déplorons les atteintes au développement des petites espèces, petits gibiers, à cause d’une population de sangliers dévastateurs.» ; «Jeunes agriculteurs, investissez-vous dans des responsabilités collectives. Ce besoin se ressent en prévision des futures élections municipales».
Olivier Crécy et Adrien Dupuy s’interrogent : à mesurer la fréquentation aux réunions d’agriculteurs, il faut se doter de moyens nouveaux pour mobiliser les troupes et donner aux jeunes l’envie d’échanges et d’expériences de groupe plutôt que le repli sur soi.
Parmi les sujets locaux : Bertrand Gernez prend acte du maintien des gares rurales pour desservir Paris-Saint-Lazare. Henri Fayeulle qualifie de réussite la déviation de Trie-Château, empruntable par les engins agricoles. Si tel boulanger veut faire du pain bio, nous avons de quoi l’approvisionner en farine de proximité. L’école Jeanne-d’Arc de Gisors participera à l’opération Fermes Ouvertes.
Luc Dezutter et Gilles Cardot partagent les analyses sur les stratégies marketing de la grande distribution où les producteurs seront très vigilants, y compris dans les rayons bio.
Pascal Laroche, au titre de la Propriété agricole, a entendu l’exposé de Camille Gourguechon, juriste à la FDSEA, et se félicite de l’esprit consensuel entre bailleurs et fermiers lors des sessions au tribunal paritaire des baux ruraux.
Cette réunion bien conviviale à Jaméricourt ne pouvait se conclure sans le verre de cidre.
Gérard Braure

La vidéo du moment

Rapport d'activités 2016

Toutes les émissions dans la médiathèque