Prix du lait: éviter la spirale à la baisse

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Les producteurs de lait se mobilisent de nouveau dans les régions. Dans l’Oise, ils ont organisé le 5 août une action auprès de la grande distribution.

Dans l’Oise, une réunion de la section lait de la FDSEA a eu lieu le 4 août et il avait été décidé d’une action pour le lendemain, dans des grandes surfaces de Beauvais.

Le but était une opération de communication avec les consommateur pour expliquer le très gros écart entre le prix du lait payé à l’éleveur laitier et le prix de vente des produits à la distribution. En ciblant les produits du groupe Lactalis, qui ont été, soit mis sous bâche plastique, soit vidés des rayons.


Ce qui a été fait dans les magasins Auchan, Carrefour et Marché Frais, l’accueil dans cette dernière enseigne ayant été plutôt glacial par le personnel d’encadrement. Généralement, les consommateurs disent être solidaires avec les producteurs, dont ils comprennent le mécontentement ; quant à savoir s’ils accepteraient de payer leurs produits plus cher…


Et avec les responsables de rayons dans les grandes surfaces, c’est plutôt un langage de sourds: «ce n’est pas nous qui rémunérons votre lait, adressez-vous aux transformateurs», dit-on côté GMS. «Mais les transformateurs nous expliquent que c’est la grande distribution qui fait pression pour négocier des prix toujours plus bas», rétorquent les producteurs. «Les prix, ce n’est pas nous, ce sont les centrales d’achat qui les négocient», reprennent les représentants des enseignes.

Lait 5 Aout 2

Lait 5 Aout 3

Lait 5 Aout 4

Lait 5 Aout 5

Lait 5 Aout 6

événements

  • {0} - {1}

La vidéo du moment

Rapport d'activités 2016

Toutes les émissions dans la médiathèque