Il n’y a aucune raison pour que le prix du lait soit plus bas en janvier

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Le point de vue d'Alain Gille, président de la section lait de la FDSEA.

Alain GilleDes difficultés croissantes et préoccupantes touchent une très grande majorité des éleveurs laitiers et on ne voit pas le bout du tunnel. Les dettes fournisseurs nous étranglent de plus en plus et les mesures de soutien mises en place par les pouvoirs publics restent insuffisantes. Le marché intérieur pourtant se maintient.
Il n’y a donc aucune raison économique pour que les prix du lait à la production soient plus bas en janvier que la tendance des derniers mois. Nous en appelons à la responsabilité des entreprises dans la détermination de leur prix. Tel est le sens de nos actions vis-à-vis par exemple des grandes surfaces au cours de ce mois de janvier, avec des rendez-vous prévus pour faire le point sur le règlement du lait sur 2015.
Depuis quelques années déjà, nous revendiquons la modification du mode de calcul du prix du lait (indicateurs Cniel) afin d’éviter de subir les conséquences de la valorisation de 15 % des volumes produits en Europe. C’est pourquoi il est important de soutenir la charte des valeurs entre les opérateurs de la filière laitière et les distributeurs pour obtenir une répartition plus équitable de la valeur et obtenir une juste rémunération des producteurs.

événements

  • {0} - {1}

La vidéo du moment

Rapport d'activités 2016

Toutes les émissions dans la médiathèque